Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 11:58

Début septembre a lieu le traditionnel "forum des associations" de Saint-Brieuc, qui permet à tous de se renseigner sur les activités proposées localement et les associations auxquelles consacrer son temps libre pour l'année à venir. Je me suis donc rendue à la salle Steredenn pour découvrir ce qu'il était possible de faire dans ma ville.

 

date-0109.jpg

 

Arrivée en toute fin de matinée, je suis surprise de voir la salle déjà bondée et tous les stands pris d'assaut par des Costarmoricains avides de culture, de sport, de musique, d'actions de solidarité...

 

foule-forum-asso.jpg

 

Après une petite hésitation, je commence par la mezzanine abritant les associations caritatives. Après une longue discussion sur le don d'organe et le don de moëlle épinière (à faire de son vivant), je repars avec des brochures explicatives, une carte de donneuse d'organes, et quelques arguments de plus en faveur d'un futur engagement à donner ma moëlle osseuse... Je me donne juste le temps de la réflexion!

 

Mais je ne vais pas y repenser de la journée, car j'enchaîne vite sur les associations de lutte contre les inégalités, la torture, la faim dans le monde et en France, la pauvreté... Je m'attarde un peu à la Ligue des Droits de l'Homme, lis les brochures de l'ACAT (Association des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture), prends des bons pour donner deux heures de bénévolat à la Banque Alimentaire des Côtes d'Armor...

De nombreuses associations trouvent lors de ce forum une vitrine inespérée qui les met en contact  avec de potentiels bénévoles, pour quelques petites heures par semaine.

 

banque-alimentaire.jpg

 

Ensuite, direction la salle dédiée à la culture sous toutes ses formes. La salle est énorme, mais un pan entier de mur est pris par les deux MJC de la ville, très actives dans les domaines du sport, du théâtre, de la musique, de la danse, de la réalisation cinématographique, de la photographie, des cours de langue... et j'en oublie !

 

La foule se presse aux abords de leurs stands, et je me contente de prendre quelques brochures avant de faire le tour des associations de musique. On essaye de me convaincre de m'adonner désormais à la musique bretonne, italienne, africaine, de pratiquer 1001 instruments et de chanter dans différentes langues, de rejoindre un orchestre, de chanter du gospel... Tout est tentant, mais en me retournant je vois aussi des associations proposant des ateliers de théâtre, de généalogie, et même de création de jouets en bois !

Ma collection de brochures grossit à vue d'oeil...

 

forum-centre-genealogique.jpg

 

Après les petites associations, je me retrouve devant les institutions que sont la Scène Nationale de la Passerelle, l'Ecole des Beaux-Arts, le Conservatoire et la Bibliothèque Municipale. Je pensais déjà les connaître, mais elles m'ont réservé quelques bonnes surprises, dont diverses initiatives d'introduction à l'architecture.

 

J'ai beau être familière de la bibliothèque municipale de Saint-Brieuc, j'ai découvert grâce aux bibliothécaires présentes que cet organisme disposait dorénavant d'un blog! Et que l'abonnement (gratuit pour les Briochins) permettait d'avoir accès non seulement aux collections de livres, BD, CD et DVD, mais aussi à un système de vidéos à la demande en collaboration avec Arte, et à des cours en ligne (Code de la Route, langues, etc.).

Je sens que je vais y passer plus de temps !

 

blog-bibliotheque.jpg

 

Après cette immersion culturelle et musicale, direction la salle des associations sportives. Ou plutôt les salles, comme mes pieds fatigués allaient le découvrir à leurs dépends...

Après les traditionnels clubs de basket-ball, de gymnastique, de natation ou de volley-ball, je suis passée de surprise en surprise. J'ai découvert pêle-mêle le football gaélique, le iaïdo (art martial), le club de rugby de Saint-Brieuc (que d'accents chantants à ce stand!), le kin-ball, le club d'escalade, le sport adapté (au handicap mental), la course d'orientation, le club de plongée, le trampoline en salle... Difficile de faire un choix, et il faudrait (faudra ?) des années pour s'essayer à tout !

 

foot-gaelique.jpg

 

En terminant le tour de la salle des activités de plein air, je commence à ressentir une vraie fatigue et la faim me tenaille... C'est alors que je me rends compte qu'il est déjà 16h30 ! Pas si étonnant en regardant la pile énorme de prospectus que je vais devoir maintenant étudier avec attention avant de m'inscrire pour l'année...

 

Passer plusieurs heures avec des passionnés de tout type de loisir imaginable est enthousiasmant et donne envie de les rejoindre, mais il faudra maintenant essayer de tout placer dans des semaines de sept jours, et ça risque d'être compliqué!

 

Quelle suite ai-je donné à ce forum ? Et bien en deux semaines j'ai déjà testé la course d'orientation, le iaïdo, le taï-chi-chuan, le yoga. D'autres restent à venir (kin-ball, théâtre...), et donneront peut-être lieu à de nouveaux articles. N'oubliez pas de vérifier ce blog régulièrement ! Et vous, qu'avez-vous choisi de faire cette année ? 

Repost 0
Published by jaiteste-saintbrieuc - dans Inclassable
commenter cet article
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 00:05

Amies costarmoricaines, cette entrée de blog est pour vous: votre blog préféré vient en effet de se trouver prolongé en version papier dans le nouveau magazine costarmoricain gratuit destiné aux femmes, KATELL MAG, dirigé par la rédactrice en chef Martine Gauffeny.

 

KATELL-MAG-couv.jpg

La couverture du n°1, sorti en avril 2012.Vous savez d'où vient le nom de scène de Charlotte Valandrey ? Moi oui, maintenant...

 

Ce magazine pensé par et pour les femmes d'aujourd'hui évoquent leurs problématiques, fait de jolis portraits de femmes actives, porteuses de projets, originales, créatives, engagées, ambitieuses, rêveuses... Bref des femmes qui font bouger la société ! Tous les âges sont représentées, et une section est aussi consacrée à la mode.

Mais des articles de fond sont aussi proposés, tel cet entretien avec le sociologue Jean-Claude Kaufmann sur le contenu du sac des femmes, sujet de son dernier ouvrage.

 

KATELL-MAG-JC-Kaufmann.jpg

 

Le magazine est disponible dans plusieurs centaines de lieux de vente et de lieux de passage, d'Erquy à Paimpol, avec quelques incursions un peu plus loin dans les terres.

Cherchez dans vos salons de coiffures, magasins de prêt-à-porter, de lingerie, offices de tourisme, bars, cafés, disquaires, boulangeries etc., vous aurez de grandes chances de le trouver! Et si ce n'est pas le cas, réclamez-le à votre boutique locale ou dans votre bar préféré!

 

 

Pour mieux connaître le magazine, son contenu et son équipe, vous pouvez visiter le site web du magazine:

http://katell-mag.com/

KATELL-MAG-logo.jpg

 

Et voici le lien d'accès au contenu du magazine, que vous pouvez feuilleter en ligne:

http://fr.calameo.com/read/00113432509f1018effe00

 

La rubrique "J'ai testé" se trouve en page 57 de la version électronique et en page 53 de la version papier.

 

 

Bonne lecture !

Repost 0
Published by jaiteste-saintbrieuc - dans Inclassable
commenter cet article
24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 14:39

election-presidentielle-2012.jpg

 

Dimanche dernier j'ai accompli, comme beaucoup, mon devoir de citoyen(ne). Pour moi c'est véritablement un devoir civique, en particulier à cause des nombreuses femmes qui se sont battues pendant des années pour que l'on nous accorde enfin ce droit. Mais j'ai eu envie de pousser l'engagement un peu plus loin et de me proposer pour le dépouillement des urnes de ce premier tour des élections présidentielles!

 

depouillement.jpg

 

17h45, je rentre d'un long weekend et suis soulagée de voir que j'ai largement le temps de glisser mon bulletin dans l'urne du premier tour des élections présidentielles de 2012. Que mon candidat reçoive beaucoup de voix ou pas, l'essentiel est que cette personne ait pu se présenter et que je sois libre de choisir la personne de mon choix. 

St-Brieuc-mairie.jpg

 

Les assesseurs s'occupant de gérer le bureau de vote de la mairie de Saint-Brieuc, où je me suis rendue, semblent tous très impliqués dans leurs rôles et gardent un sérieux de circonstance. A tel point que j'ose à peine me proposer pour aider au dépouillement des bulletins de vote.

 

J'ai eu tort, car ils ont semblé ravis d'accueillir une nouvelle tête! Je n'étais d'ailleurs pas la seule, et peu avant 18h nous étions quelques-uns à attendre patiemment dans le jardin d'hiver de la mairie que le scrutin ferme et que les choses sérieuses commencent.

                                                                    

Quelques journalistes avaient pris place dans la salle et commençaient à prendre des clichés pour les médias locaux. Ainsi aux premières loges, ils allaient pouvoir communiquer les résultats de ce bureau de vote réputé plus à droite que le reste de la ville.


A 18h tapantes, le bureau de vote a été déclaré fermé, et le malheureux Briochin s'étant présenté à 18h01 n'a pas eu le droit d'exprimer son choix pour l'élection présidentielle. Les règles doivent être scrupuleusement respectées pour assurer la validité des bulletins déjà recueillis!

 

Pendant que les assesseurs ouvraient solennellement l'urne à moitié remplie et la vidait sur leur table afin de compter les enveloppes, des employés de la mairie déployaient tables et chaises au milieu de la salle tout en rangeant les isoloirs.

 

vote-enveloppes.jpg

 

La première étape du décompte a donné le resultat de 713 bulletins, ce qui apparemment représentait une forte participation. Ces bulletins ont ensuite été répartis en enveloppes de 100 bulletins, spécialement préparées à cet effet. Les 13 petits bulletins orphelins se sont retrouvés dans une huitième enveloppe.

 Urne-vote.jpg

Les volontaires pour le dépouillement ont alors été priés de s'asseoir par groupes de quatre. On nous a donné deux feuilles d'émargement sur lesquelles apparaissaient les noms de tous les candidats et sur lesquelles nous devions noter chaque voix par un petit bâton. Deux d'entre nous ont eu cette tâche, afin de pouvoir vérifier que nous avions compté les bulletins.

Nous avons tout d'abord réparti les enveloppes en petits tas de 10 afin de s'assurer que nous avions bien 100 à compter, puis deux volontaires se chargeaient d'ouvrir les enveloppes une à une et d'annoncer les noms des candidats apparraissant sur les bulletins. Ils devaient ensuite poser les enveloppes dans un baquet en bois et ranger les bulletins en tas sur la table, en les regroupant par candidat.

 

vote-table-papier.jpg

Toutes les consignes étaient très précises et devaient être suivies à la règle pour empêcher toute fraude. C'est pourquoi un assesseur surveillait constamment notre table et que d'autres venaient s'assurer régulièrement du bon déroulement des opérations.

 

Nous avons également reçu des consignes pour les bulletins dits "nuls", puisque le vote blanc n'existe pas. Tout bulletin raturé, modifié, de couleur, portant un nom différent, etc ne pouvait être validé. Pas de candidatures non-officielles comptabilisées pour les présidentielles !

vote-fantaisiste.jpg

Affiches électorales fantaisistes collées dans un quartier de Brest avant le 1er tour de la présidentielle 2012

 

Ces bulletins nuls devaient en outre être épinglés à la grande enveloppe de 100 bulletins pour ne pas être comptabilisés dans les totaux et pour ne pas créer d'erreurs statistiques.

 

Une fois tous les bulletins sortis des enveloppes, et les totaux effectués, les enveloppes ont été recomptées pour vérifier qu'il y en avait bien 100. Puis les bulletins ont été recomptés, candidat après candidat. Les tas de bulletins les plus importants ont été recomptés deux fois pour éviter toute mauvaise surprise. 

 

Ces précautions peuvent paraître étranges ou futiles, mais une fois assis à cette table on se rend véritablement compte de l'enjeu du scrutin, de l'importance des chiffres exacts et de l'absolue nécessité de ne pas faire d'erreurs. Alors peu importe si cela prend un peu plus de temps ! 

 

Chaque table ayant à comptabiliser le contenu de deux enveloppes, les décomptes ont pris une heure, sous l'oeil d'un public peu nombreux mais très intéressé par le contenu de l'urne de la mairie de Saint-Brieuc. 

Les bulletins ne nous ont pas révélé de grandes surprises: deux des candidats se sont très nettement détachés tandis que certains ne sont jamais apparus. Mais il était tout de même grisant d'avoir accès à ces résultats un peu prévisibles avant les autres et de participer à une opération citoyenne de telle envergure.

 carte-electorale-copie-1.jpg

Une fois tous les bulletins comptés, nous avons signé toutes les pages sur lesquelles apparaissaient les résultats de notre table, et nous avons rejoint les curieux pour avoir les résultats finaux du bureau de vote. Ils ont été plus ou moins conformes aux résultats nationaux, en mettant en position de tête François Hollande et Nicolas Sarkozy. 

 

Les plus passionnés seront restés jusqu'à l'annonce des résultats officiels sur BFM TV, diffusée dans la salle du conseil de la mairie de Saint-Brieuc, qui avait été ouverte au public pour la circonstance. Les personnalités politiques de Saint-Brieuc ont d'ailleurs dû s'y rejoindre puisqu'en partant de la mairie, j'ai croisé la députée socialiste locale Danielle Bousquet. J'imagine que le maire centriste de Saint-Brieuc, Bruno Joncour, était également de la partie !

 

Pour le second tour du 6 mai, je ne ferai qu'un seul commentaire: allez voter !

vote-democratie.jpgQuelque soit votre choix, faites le savoir via les urnes pour que le futur Président représente véritablement le choix du peuple français.

 

Pour connaître les résultats précis du 1er tour en Côtes d'Armor, on peut se diriger vers cet article dans le journal régional Ouest-France:

http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-Presidentielle.-Toutes-les-reactions-en-Cotes-d-Armor-[Video]_40825-2069563------22162-aud_actu.Htm

Repost 0
Published by jaiteste-saintbrieuc - dans Inclassable
commenter cet article
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 19:40

Les jeux coopératifs ?! Késaco ? Non, je n'ai pas pris de parts dans une coopérative fabriquant des jeux de société, et je n'essaye pas de vous faire rentrer dans une secte étrange. J'ai simplement eu l'opportunité de passer une soirée dans un bar de Saint-Brieuc autour de jeux créés à partir d'un concept récent: l'entraide entre joueurs pour arriver au but commun, plutôt que l'affrontement entre joueurs pour décider du meilleur compétiteur....

 

Un jeudi soir, récemment, je me suis décidée à braver le froid pour me rendre dans un bar dont j'avais beaucoup entendu parler mais que je ne connaissais pas : le Soupson, rue du Dr Rahuel (près du Lycée Rabelais, de Pizza Sprint, du bowling Le Cyclope... ). Et non, ce n'est pas si loin que ça du centre-ville: j'y suis allée à pied!

 

 

plan-st-brieuc.gif

bando.jpg

 

 

 

 

 

 visite9.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce bar spécialisé, comme son nom l'indique, dans les soupes et les petites soirées concerts, propose également différents types d'activités et édite d'ailleurs une programmation mensuelle.

 

La soirée qui a attiré mon attention était proposée par une association essayant de promouvoir l'utilisation des jeux dits "coopératifs". En effet le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN), implanté depuis quelques années à Saint-Brieuc, essaye de faire connaître cette nouvelle tendance qui promeut des valeurs assez différentes de celles des jeux de société classiques des années 80.

 

Qui n'a jamais joué au Monopoly, classique parmi les classiques ? Dans ce type de jeu, l'argent est roi, et le but avoué est bien d'écraser l'adversaire par tous les moyens autorisés pour accumuler la plus grosse fortune possible et ruiner les autres concurrents. J'avoue n'avoir jamais remis en cause ce principe. C'est un jeu ,voilà tout, et qui peut être assez sympa pourvu qu'on ait plusieurs heures à tuer. 

 

Mais les idées véhiculées par ces jeux et transmises aux enfants et adolescents ont commencé à titiller certaines personnes qui y ont vu un certain danger: la leçon à en tirer est qu'il faut se battre seul contre les autres et les mettre à terre pour s'en sortir sous les honneurs et la gloire (et la fortune, n'oublions pas).

Eux rêvaient plutôt d'enseigner la solidarité et l'entraide aux jeunes, à travers des jeux, afin qu'ils puissent appliquer ces leçons de vie en société dans leur vie de tous les jours. 

coopération jeu

 

Ils en ont rêvé, des créateurs de jeux l'ont fait. Les pionniers l'ont fait par militantisme, les suivants par amour du jeu ou du défi, voire pour occuper un nouveau créneau commercial, qui sait ? Toujours est-il que ces jeux existent désormais, que l'offre s'est bien développée, et qu'ils gagnent vraiment à être connus ! 

jeux coopératifs

 

La différence des parties jouées sur ces jeux coopératifs est que pour une fois, il n'y a pas de perdant. Ou bien il n'y a que des perdants, lorsque le jeu gagne contre l'ensemble des joueurs qui ont dû travailler en équipe. Pour mener une partie à bien, il est véritablement indispensable de discuter, de s'écouter, de tirer parti des forces de chacun, et de mettre en place une stratégie commune.

 

image jeux cooperatifs adultes

Les soirées offrant au public de venir s'essayer aux jeux coopératifs se multiplient à travers toute la France, et visent les adultes ayant ou non une connaissance de ce nouveau loisir. 

 

Jouer pourrait sembler ardu avec de parfaits étrangers, c'est en fait plutôt drôle. Les jeux sont inconnus de la quasi-totalité des participants, tout le monde est donc sur un pied d'égalité, et on se trouve obligés de vite rompre la glace pour discuter des priorités de la partie. Ou essayer de comprendre les règles !

 

Vous ne voyez toujours pas en quoi cela consiste ? Et bien, imaginez qu'on vous donne pour mission de sauver les trésors de l'Atlantide d'une inondation imminente. Les joueurs doivent s'organiser pour réunir les cartes nécessaires au sauvetage et les transmettre à l'un d'entre eux qui sauvera un trésor, pendant que les autres pourront se consacrer à la sauvegarde des lieux de passage de l'île permettant de se réunir à l'héliport afin de quitter une fois pour toutes l'Atlantide.

 

Ou bien, vous pourriez décider d'empêcher une terrible pandémie de ravager l'humanité, en joignant vos forces en tant qu'humanitaires chevronnés, médecins, logisticiens, chercheurs... Mais il n'est pas si facile de sauver le monde, car toutes les grandes villes sont reliées entre elles et les virus voyagent vite, très vite.

 

Ce n'est toujours pas clair ? Dans ce cas-là, je ne vois qu'une seule solution: venez jouer au Soupson ! Les soirées ont lieu une fois par mois environ, et les boissons chaudes et froides sont proposées à des prix très raisonnables!

 

 

Bar Le Soupson

http://www.lesoupson.com/

 

Mouvement pour une Alternative Non-violente

http://man.saintbrieuc.free.fr/

 

Le Centre de Ressources du MAN à Saint-Brieuc:

http://nonviolence.fr/spip.php?article389

http://maps.google.com/maps?hl=en&q=32+rue+luzel+saint-brieuc&gs_sm=3&gs_upl=1777l6040l0l6705l25l24l0l0l0l1l1152l8309l2-11.5.5.1.0.1l23l0&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.,cf.osb&biw=1366&bih=643&um=1&ie=UTF-8&sa=N&tab=wl

Repost 0
Published by jaiteste-saintbrieuc - dans Inclassable
commenter cet article

Présentation

  • : J'ai testé... SAINT-BRIEUC
  • J'ai testé... SAINT-BRIEUC
  • : Je teste tout... à Saint-Brieuc ! En priorité les activités gratuites et accessibles à tous et à toutes... Tout comme ma comparse le fait à Quimper, sur le blog "J'ai testé Quimper" http://www.jaiteste-quimper.over-blog.com. Attention, le contenu des articles de ce blog est la propriété exclusive de l'auteur. Toute reproduction est interdite mais une autorisation peut être demandée par e-mail.
  • Contact

Recherche