Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 02:20

Puisque ce blog vient d’ouvrir à Noël, que quelques évènements intéressants se sont déroulés juste avant, et que j’ai aussi envie d’en parler… C’est parti pour deux articles à effet rétroactif avec petit voyage dans le temps… 

Il y a quelques semaines, donc, j’avais testé… la Biennale d’art vivant contemporain des Côtes d’Armor.

Comme son nom l’indique, une biennale revient tous les deux ans, je vous donne donc largement le temps de vous préparer pour l’édition 2013 ;)

 

Celle de 2011 avait pour thème « Le regard des autres » et a eu lieu du 15 octobre au 27 novembre. Le samedi 15 octobre, pas moins de 5 vernissages d’expositions ont eu lieu, dans des endroits aussi divers que l’espace Victor Hugo à Ploufragan, le Cap à Plérin-sur-Mer, la Briqueterie à Langueux, l’espace La Mennais et le musée d’art et d’histoire de Saint-Brieuc, au pavillon des expositions temporaires.

 

Biennale-2011-affiche.jpg

Je n’ai pas eu le temps de visiter toutes les expositions, mais je me suis rendue à celles de Saint-Brieuc, toutes les deux gratuites et ouvertes dans la semaine et le weekend. J’avoue que j’étais assez curieuse de voir ce qu’une biennale costarmoricaine avait à offrir au regard des spectateurs.

Et je ne m’attendais pas à trouver une soixantaine d’exposants ! Certains artistes sont bretons, d’autres pas. L’un d’eux est même né à Téhéran ! Quant aux locaux, certains sont membres du collectif des artistes-plasticiens des Côtes d’Armor. La plupart d’entre eux sont peintres, mais certains s’adonnent à la photographie, à la sculpture, au dessin, à la vidéo, à la peinture numérique, ou préparent des « installations » très en vogue chez les artistes modernes et contemporains.

 

Première étape, donc : le rez-de-chaussée du Pavillon des Expositions Temporaires du Musée. Beaucoup d’installations et d’œuvres en relief étaient mises en place dans cette grande salle. Certaines provoquaient d'ailleurs des illusions d’optique dont je ne me suis rendue compte qu'en prenant quelques photos !

Un petit exemple ? Les hamacs en trompe-l’œil de la photo ci-dessous !

 

Biennale hamacs

 

J’ai beaucoup aimé certaines des œuvres comme l’ordinateur en pierre
Biennale ordi en pierres

 

ou la sculpture suivante : une reproduction de la ligne indiquant l’évolution du moral des ménages, d’Olivier Petiteau. J’ai adoré l’idée de sortir les statistiques de leur contexte !

Biennale le moral des ménages

 

D’autres œuvres présentées mélangeaient les genres, tels les tableaux dégoûlinants de Romaric Chachay.

 

Biennale-Romaric-Chachay-copie-1.jpg

 

Et si je peux me permettre un petit coup de cœur, ce sera le tableau représentant la photographie du mariage des parents d’un artiste, Jean-Paul Dupas, et placé en face du « portrait de [sa] mère découvrant le tableau ». Une petite salle était réservée à ces deux œuvres complémentaires, et le concept les rendait particulièrement touchantes. 

 

Biennale mariage parents

Biennale portrait mère

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Au premier étage, l’ambiance plus feutrée rendait les spectateurs silencieux, ou peut-être tout simplement contemplatifs.

Biennale étage musée

 

J’étais un peu sceptique devant les collages ressemblant à des insectes ou des photographies d’un genre très sombre, voire franchement dérangeant. Il y en a devant lesquels je ne me suis pas attardée !

 

Biennale tableau étagejpg

 

Mais j’ai eu aussi de bonnes surprises, comme le tableau d’Anne Saligan intitulé « pripyat de nos jours » et me rappelant des images de mangas de Myazaki.

 

 

 

 

 

 

Après avoir fini le musée, direction « l’espace La Mennais », renommé par la mairie de Saint-Brieuc lorsqu’elle a décidé d’utiliser l'endroit comme lieu d’exposition.

Il s’agit en réalité de la chapelle se trouvant dans l’enceinte de l’école maternelle et primaire La Providence, en face du musée. Mais l’entrée se fait par la rue, il est donc facile d’utiliser la chapelle de façon indépendante. Elle a gardé le charme des lieux solennels qui confèrent aux œuvres une aura particulière.

 

Biennale chapelle LaMennais

 

Les arcs gothiques s’effacent pourtant devant les divers tableaux et installations des plasticiens des Côtes-d’Armor, qui s’ingénient parfois à recréer une ambiance, telle ce troublant salon, dont les meubles étaient à vendre !

 

Biennale-eglise-entree.jpg

 

Ici encore, de nombreux tableaux, des installations, des sculptures, des collages, bref du talent à revendre. Bon, pour les collages, j’avoue que je reste un peu sur ma faim. Mais ça ne reflète que mon opinion personnelle ! J’ai eu plus d’émotions face à la série des « émergents » de Hervé Duval (la photo ne leur rend pas justice).

Biennale-les-emergents-2.jpg

 

Au final, qu’ai-je retenu en sortant de ces expositions ? Que l’art n’a pas de limites et qu’il ne faut pas s’en poser…

 

Et je sais maintenant que nous sommes capables de ne pas le faire depuis, notamment, l’invention de la photographie. En effet, avant de clore la biennale, les organisateurs ont eu la bonne idée de proposer une conférence gratuite dans la salle du conseil de la mairie de Saint-Brieuc, avec pour thème « Le dialogue photographie/peinture dans les pratiques artistiques au 19ème et au 20ème siècles ».

Yves Baudry, professeur à Paris, s’est entiché de certaines œuvres proposées par les artistes de la biennale et s’en est servi pour proposer quelques exemples afin de nous faire comprendre les liens très forts entre les deux pratiques artistiques, et le bouleversement induit par la production de clichés reproduisant ce que voyait l’œil humain. La peinture pouvait désormais s’affranchir de la recherche de la ressemblance avec le réel et explorer de nouvelles façons de s’exprimer, auxquelles les impressionnistes donneront le jour dès la fin du 19ème siècle. Conférence un peu ardue, certes, mais donnée par un passionné, et une bouffée d’enthousiasme, ça fait du bien !

 

 

Pour de plus amples informations sur la biennale, vous pouvez aussi vous rendre sur leur site internet, à l’adresse suivante : http://www.leregarddesautres.org/

 

Pour ce qui est des expositions, rendez-vous est pris en 2013. Artistes, à vos pinceaux !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jaiteste-saintbrieuc - dans Expo - conférence
commenter cet article

commentaires

Marie-France cadiou 04/05/2012 08:58


Merci pour cet article que je viens de découvrir en même temps que votre blog. Je l'ai mis en lien sur la page facebook du Collectif des Plasticiens des Côtes d'Armor.


 

jaiteste-saintbrieuc 04/05/2012 14:18



Merci beaucoup, je suis impatiente de découvrir d'autres oeuvres des artistes costarmoricains !



Artiste Plasticienne 26/01/2012 15:37

Très bon article, c'est vrai que la scène artistique est bien vivante en Côtes d'Armor, bonne idée de le rappeler!

Briochine 12/01/2012 23:48

Merci pour ces infos, j'ai raté la biennale mais je vais essayer de m'en rappeler en 2013!

Sophie 05/01/2012 08:08

Coup de coeur également pour les 2 tableaux de Jean-Paul Dupas.

Bravo pour l'article :)

Présentation

  • : J'ai testé... SAINT-BRIEUC
  • J'ai testé... SAINT-BRIEUC
  • : Je teste tout... à Saint-Brieuc ! En priorité les activités gratuites et accessibles à tous et à toutes... Tout comme ma comparse le fait à Quimper, sur le blog "J'ai testé Quimper" http://www.jaiteste-quimper.over-blog.com. Attention, le contenu des articles de ce blog est la propriété exclusive de l'auteur. Toute reproduction est interdite mais une autorisation peut être demandée par e-mail.
  • Contact

Recherche